Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ELECTRIFICATION | Mandialaza a son projet



La signature de la convention de financement quadripartite du Projet Mandialaza s’est déroulée entre l’Agence pour le Développement de l’Electrification Rurale (ADER) représentée par Mamisoa Rakotoarimanana, l’Organisation des Nations unies pour le Développement Industriel (ONUDI) représentée par Volatiana Rakotondrazafy, le Centre Ecologique Albert Schweitzer (CEAS) représenté par Niels Bourquin et la société SIER-GC représentée par Ramboa Solofo Haja, dans les locaux de l’ADER. 

Les promoteurs du projet ont indiqué qu’il s’agit d’assurer l’approvisionnement en électricité de trois localités appartenant à la Commune Rurale de Mandialaza dans la Région Alaotra Mangoro. Ce projet va fournir 200kW de puissance grâce à la mise en place de la centrale hydroélectrique d’Andriambe et va desservir 6000 habitants environ.

La même semaine a eu lieu le lancement officiel du projet « Transformer le système financier pour soutenir le développement de solutions énergétiques durables par le biais d’une assistance technique et de capitaux d’investissements à Madagascar » en présence du Premier ministre Christian Ntsay, du Ministre de l'Economie et des Finances, du Ministre de Énergie et des Hydrocarbures ainsi que du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies à Madagascar. 

Financé par le Fonds conjoint des Objectifs de Développement Durable et mis en œuvre conjointement par le MEF, le MEH et le PNUD, l’ONUDI et l’UNCDF, ce projet sera mis en œuvre entre 2022 et 2026 pour un montant total de près de 9 millions USD et profitera au secteur de l'énergie. En effet, selon les explications émanant du Ministère en charge de l'Economie et des Finances, plusieurs grands chantiers, programmes et secteurs seront réorientés vers l’hybridation de l’alimentation en énergie au niveau des établissements sanitaires et l’installation de système photovoltaïque au niveau au niveau des centres de santé de base. Le système d’éclairage public bénéficiera également d’un appui conséquent.

Jusqu’ici, 16,4 % seulement de la population de Madagascar ont accès à l’électricité. Ce taux tombe à 5,8 % dans les zones rurales où vivent plus de 60% de la population. Pour couvrir leurs besoins en énergie, nombre d’habitants dépendent du pétrole lampant, des bougies, des batteries, des générateurs diesel et du bois de feu. Le faible taux d’accès à l’électricité constitue un obstacle majeur pour le développement rural. Madagascar dispose pourtant d’un grand potentiel en sources d’énergie renouvelable. 

La promotion de l’approvisionnement décentralisé en énergie à partir de sources énergétiques renouvelables est considéré comme une priorité pour le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers. Plusieurs projets ont été lancés pour accélérer l’accès des populations rurales à l’électricité verte.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.