Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PROJET LFI 2023 | Le secteur privé consulté



Dans le cadre des Dialogues Public-Privé (DPP), le rendez-vous annuel du secteur public et du secteur privé s’est tenu cette semaine dans les locaux de l'Economic Development Board of Madagascar (EDBM) en préparation de la Loi des Finances Initiales 2023 (LFI 2023).

« Le dialogue a vu la participation des groupements membres de la plateforme DPP (le Fivondronan'ny Mpandraharaha Malagasy-FIVMPAMA, le GEM-Groupement des Entreprises de Madagascar, le Syndicat des Industries de Madagascar, la Chambre des Mines de Madagascar, EFOI Madagascar, la Confédération du Tourisme Madagascar…) et les représentants de la partie publique, la Direction Générale des Impôts Madagascar et la Direction Générale des Douanes Madagascar », a-t-on rapporté dans un communiqué.

Il a aussi été indiqué suite à cette rencontre que pour ce premier rendez-vous, le secteur privé a présenté ses propositions et discuté de leur faisabilité avec les représentants de la partie publique. « Par la suite, des Dialogues Public-Privé sectoriels seront organisés avant la présentation des grandes lignes du Projet de LFI2023 par l'administration ».

A savoir que le secteur privé n’a pas été très satisfait de la LFI 2022. Les groupements patronaux ont jugé qu’elle n’a pas pris en compte leurs propositions et n’a pas accordé la place qu’il fallait à la promotion de la relance économique.  Pour le Groupement des Entreprises de Madagascar en particulier, il fallait des incitations fiscales audacieuses pour pousser les entreprises à investir et recruter davantage après le gros trou d’air provoqué par la crise covid.

Au début de cette année, le Président du GEM, Thierry Rajaona, a réuni la presse pour appeler « au dialogue public-privé direct et franc ». Il a rappelé notamment « l'existence de pourparlers au stade de l'élaboration de la Loi de Finances mais au final des dispositions fiscales nouvelles découragent les investissements et limitent les perspectives de relance de l’économie ». Deux mois avant cette montée au créneau, le patronat avait déjà informé les journalistes qu’il ne se reconnaissant pas dans la Loi de Finances 2022.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.