Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FINANCES PUBLIQUES | Recettes budgétaires en hausse



A fin juin 2022, les recettes budgétaires se sont améliorées de 18,6 %. De même, le taux de pression fiscale nette (TPF) a été estimé à 5,0 %, contre 4,5 % en juin 2021. En revanche, les opérations globales du Trésor (OGT) ont été estimées être déficitaires de -2,1 % du PIB, soit au même niveau qu’en juin 2021. 

Selon les données disponibles auprès de la Banque centrale de Madagascar, les dépenses publiques ont atteint 7,7 % du PIB, contre 6,9 % il y a un an. Par rapport à la Loi de Finances Initiale de 2022, sur le premier semestre de 2022, l’Etat a réalisé 43,5 % des recettes budgétaires et effectué 39,3 % des dépenses budgétaires. Le déficit de l’Etat a été couvert par les emprunts extérieurs nets de 1,2 % du PIB et par la mobilisation de ressources locales de 1,0 % du PIB. 

Concernant le système bancaire, l’Etat a mobilisé ses dépôts et a bénéficié de la rétrocession par BFM des aides à la balance des paiements débloquées dans le cadre du programme FEC avec le Fonds Monétaire International (FMI). L’Etat a également mobilisé des fonds par le biais des Bons du Trésor Fihary (BTF). Sur le premier semestre de 2022, l’Etat a réalisé une levée nette de fonds de 134,9 milliards d'ariary sur les BTF, tandis que sur le marché des Bons du Trésor par Adjudication (BTA), ses opérations se sont soldées par un remboursement net de 68,5 milliards d'ariary. 

Concernant le secteur monétaire la croissance annuelle de la base monétaire a été de 15,9 %, contre 7,4 % à fin 2021 et 10,8 % à fin 2020. A fin mai 2022, le glissement annuel de la masse monétaire (M3) a été de 14,8 %, après avoir été de 12,2 % à fin 2021 et de 12,1 % à fin 2020. Sur les cinq premiers mois de l’année, M3 a enregistré une hausse de 989,7 milliards d’ariary (+6,2 %), soit presque le double de l’expansion observée sur cette même période en 2021 (+544,6 milliards d’ariary ou +3,8 %). 

Cette augmentation de M3 est attribuable à la hausse des Créances nettes sur l’Etat du système bancaire, des autres créances nettes et des avoirs extérieurs nets (AEN) du système bancaire. En revanche, les crédits à l’économie (CE) ont accusé un léger recul. En termes annuels, la croissance des crédits bancaires a été de 21,4 % à fin mai 2022, contre 19,6 et 14,3 % respectivement à fin décembre 2021 et fin décembre 2020.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.