Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CHOCS CLIMATIQUES | 19,25 millions USD de la BAD



Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement  (BAD) a approuvé un financement additionnel de 19,25 millions USD en faveur de Madagascar pour l’aider à faire face aux chocs climatiques récurrents (sécheresse, tempêtes, cyclones).

Le Financement additionnel du programme africain de financement de la gestion des risques de catastrophe (ADRiFi) à Madagascar provient de la Facilité d’appui à la transition - un mécanisme d’appui flexible du Groupe de la Banque - qui apporte un montant total de 13 millions de dollars (7,11 millions sous forme de prêt concessionnel et 5,89 millions de dollars de don). Le fonds fiduciaire multi donateur ADRiFi, apporte un don de 4,70 millions de dollars pour contribuer au financement de la prime d’assurance souveraine contre les sécheresses et les cyclones tropicaux ; et le gouvernement malgache, une contrepartie de 1,55 million de dollars.

Ce financement additionnel vient renforcer les acquis de la première phase du programme ADRiFi à Madagascar et sauvegarder les investissements de l’État dans les régions frappées par les tempêtes et les cyclones tropicaux. Toujours selon la BAD, l’objectif est de renforcer la résilience et la réponse aux chocs climatiques en améliorant la gestion des risques de catastrophes naturelles et l’adaptation aux changements climatiques à Madagascar. Cet objectif de développement s’articule autour de deux piliers : renforcer la résilience financière de l’État face aux aléas climatiques à travers l’adoption de mécanismes de transfert de risques aptes à mobiliser les ressources financières pour une assistance rapide aux populations vulnérables en cas de catastrophe ; et renforcer la sécurité alimentaire et la résilience sociale des populations vulnérables impactées par les aléas climatiques dans le Sud et le Sud-Est du pays.

Le financement va servir entre autres à réhabiliter 100 salles de classes dans 50 établissements au niveau de 4 régions du pays (Atsinanana, Atsimo Atsinanana, Vatovavy et Fitovinany) et 10 districts. Il permettra aussi de construire 3 abris communautaires multi-usages dans les communes d’Antananarivo, Taomasina et Fenerive-Est, en vue de sécuriser les personnes et la production agricole en cas de catastrophe. Le financement permettra également de construire 2 magasins de stockage dans le Sud (districts de Bekily et Ambosoary), qui serviront de grenier communautaire pour la population locale, afin de faciliter la mise à disposition des graines en cas de nécessité. 

Le financement va aussi permettre d’acheter et de distribuer des vivres aux populations vulnérables. Au moins 64 000 ménages vulnérables (270 000 personnes dont 50% de femmes) recevront des packs de denrées alimentaires ; des rations alimentaires pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes afin de réhabiliter la situation nutritionnelle des localités à risque et améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle de 14 000 ménages ayant des enfants de moins de 5 ans.

« Le financement additionnel du programme ADRiFi à Madagascar est un appui d’urgence de la Banque africaine de développement aux efforts du gouvernement malgache pour faire face aux tempêtes et cyclones tropicaux qui frappent durement et de manière récurrente le pays, pendant les saisons cycloniques et causent des dégâts touchant quasiment tous les secteurs : logement, éducation, santé, infrastructures administratives, routières, ferroviaires, hydro agricoles, énergétiques, etc. », a déclaré Toda Atsuko, directrice du Département de la finance agricole et du développement rural à la Banque africaine de développement.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.