Drop Down Menus CSS Drop Down Menu Pure CSS Dropdown Menu
Type Here to Get Search Results !

N°1 DE LA LOCATION DE BATEAUX A MADAGASCAR

CONNECTIVITE AERIENNE | Quelles pistes de développement ?

... le développement de nouvelles routes aériennes, l'exploration de nouveaux marchés, voire l'adoption de l'Open sky, considéré comme une solution salvatrice pour le développement du secteur.


L’édition 2023 du Salon ITM a donné lieu à des échanges intéressants sur les défis et stratégie à entreprendre pour une ouverture du ciel efficace. La table ronde tenue le vendredi 16 juin a mis en lumière plusieurs axes majeurs de réflexion, réunissant des acteurs clés du transport et du tourisme à Madagascar. 

Dans la vision d’atteindre l’objectif ambitieux d’un million de touristes d’ici 2028, les analyses approfondies menées par Forwardkeys ont révélé un potentiel de croissance prometteur pour Madagascar, malgré le marché actuel qui se situe légèrement en deçà des chiffres de 2019. Pour concrétiser cet objectif, la question essentielle du développement des routes aériennes a été abordée afin de retrouver rapidement le niveau de 2019.

À cet égard, plusieurs suggestions et enjeux qui en découlent ont été formulés, entre autres le développement de nouvelles routes aériennes, l'exploration de nouveaux marchés, voire l'adoption de l'Open sky, considéré comme une solution salvatrice pour le développement du secteur, mais également la question du coût du carburant. Une note particulière a été accordée à la nécessité de renforcer la connectivité aérienne domestique, identifiée comme un facteur clé pour stimuler le secteur touristique à Madagascar. 

Il a aussi été souligné que la priorité actuelle réside dans la révision des lignes directrices des accords aériens et des cadres juridiques afin de concrétiser avec succès l’ambition du pays de multiplier par trois le nombre de visiteurs qu’il accueille avant la fin de la décennie en cours. 

Pour Ravinala Airports, la table ronde a aussi permis de revenir sur les actualités récentes en matière de connectivité aérienne. Zoelisoa Rajohnson, Directrice Commerciale et Marketing de la société, a alors fait remarquer que plusieurs étapes ont été franchies dernièrement avec le retour de la compagnie sud-africaine Airlink, fin janvier à Antananarivo, et ce mois de juin à Nosy Be. Elle a également noté le retour du nombre de fréquences de Kenya Airways au même niveau que 2019 ainsi que le retour de Corsair à Madagascar. En matière de capacité en sièges, Ravinala Airports dit se situer actuellement à 85% de cette de 2019.

Notons que la table ronde de l’ITM a vu notamment la participation du Ministère des Transports et de la Météorologie, du Ministère du Tourisme, de l’Aviation Civile de Madagascar (ACM), de Ravinala Airports, de la société Aéroports de Madagascar (ADEMA), de Madagascar Airlines, de la Société Financière Internationale (SFI), de ForwardKeys et de l’Association des Agences de Voyages (AAVM).