Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

COOPERATION | Madagascar se rapproche de la Côte d’Ivoire



Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de la Côte d’Ivoire, Souleymane Diarrassouba, a eu un entretien qualifié de fructueux avec son homologue malgache, Edgard Razafindavahy, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Consommation, le jeudi 29 septembre 2022, à son cabinet au Plateau, Abidjan. Au menu des échanges, le renforcement de l’axe Abidjan-Antanarivo. 

A cet effet, le Ministre Souleymane Diarrassouba a évoqué la dynamique économique de la Côte d’Ivoire insufflée par le Président Alassane Ouattara, depuis que celui-ci est arrivé au pouvoir. Pour sa part, le Ministre Malgache s’est dit très impressionné par la dynamique économique actuelle de la Côte d’Ivoire. Il a alors souhaité que son pays et la Côte d’Ivoire initient des partenariats gagnant-gagnant.

Le Ministre Edgard Razafindavahy a surtout émis le vœu que son pays puisse s’inspirer  du modèle de développement industriel dans lequel la Côte d’Ivoire est bien engagée à travers le projet Arise. Notons que le groupe Arise est un développeur d’écosystèmes industriels et logistiques apportant des solutions pour la croissance économique et participant à la transformation économique des pays partenaires avec une approche holistique allant au-delà des seules infrastructures ou de la logistique. Il dispose d’une expertise démontrée dans l’établissement d’une plateforme de classe mondiale avec des projets diversifiés (zones industrielles, ports, rail, aéroport) dans des filières variées (bois, mines, agro-industrie…).

Notons, en outre, que Madagascar souhaite dynamiser davantage sa filière cacao et compte pour cela sur une coopération raffermie avec la Côte d’Ivoire qui est le premier producteur mondial de fève de cacao (2 millions de tonnes par an). La Grande Ile qui vient d’être choisie par The International Cocoa Organization (ICCO) pour organiser, en 2023, le « Panel International Cacao Fin ». En concurrence avec le Pérou et le Vénézuela, Madagascar est sortie gagnant grâce à une intense campagne de lobbying et le soutien de pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria, le Togo, la Suisse ou encore l’Union européenne.

A savoir, enfin, qu’après trois années sans réunion en présentiel, le Conseil et des Organes Subsidiaires de l’Organisation Internationale du Cacao a tenu session cette semaine  dans la capitale économique ivoirienne avec la participation de la délégation malgache conduite par le Ministre Razafindravahy. La réunion a permis à l’ICCO de se pencher sur l’organisation de son cinquantenaire et l’adoption d’un nouvel accord international sur le cacao. Le projet de mise en place d’une bourse africaine du cacao (African Cocoa Exchang) a aussi été débattue durant ces assises qui se sont également penchées sur la tenue du prochain Panel international sur le cacao fin.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.