Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

STREAMING MUSICAL | Spotify muscle son ancrage régional



Spotify veut muscler sa position dans le paysage musical régional. C’est dans ce cadre que le géant mondial du streaming musical a lancé une série de panels vidéo intitulés « Spotify Talks Africa ». Ces panels verront des acteurs de l'industrie musicale régionale échanger sur les moyens de stimuler la croissance du secteur. 

« L'objectif est de fournir un forum où les artistes et autres acteurs de l'industrie peuvent discuter de l'industrie musicale africaine, des problèmes auxquels ils sont confrontés », a expliqué la plateforme qui note le constat de Gustav Gyllenhammar, le vice-président de Spotify, selon lequel « l'Afrique a la population la plus jeune du monde et une culture musicale très forte. Cela fait du continent l'un des marchés de croissance les plus importants pour Spotify ».

Il a aussi été indiqué que les Africa Talks profiteront également à Spotify qui pourra mieux comprendre le marché grâce à ces discussions.  « Le contenu est tellement local. Vous avez besoin de personnes sur le terrain pour identifier les tendances et les opportunités. Bien sûr, il y a beaucoup de choses qui sont communes à toutes les régions, mais il y a aussi beaucoup de choses qui sont très différentes ».

Prévu pour être publié tous les trimestres sur le site internet de la plateforme, le premier panel y a été diffusé le 10 novembre. Il a été animé par la kényane Mariam Bishar qui a reçu les artistes John Katana Harrison et Wangechi, ainsi que Monica Kemoli-Savanne, responsable des partenariats artistes et labels de Spotify pour l'Afrique de l'Est, région dont Madagascar fait partie.

Rappelons que l’année dernière, Spotify a décidé de proposer ses services dans 40 autres pays du continent, Madagascar inclus. Une nouvelle fortement médiatisée à l’occasion d'un événement en ligne intitulé « Stream On ». Le service de streaming musical n’était auparavant disponible que dans 5 pays africains. On a ainsi remarqué qu’un site web dédié à Madagascar (https://www.spotify.com/mg) a été lancé.

« Spotify vous propose des millions de titres et d'épisodes. Que vous soyez au volant, à la salle de sport, en soirée ou en pleine séance de relaxation, vous avez toujours la bonne musique ou le bon podcast à portée de mains. Choisissez ce que vous voulez écouter ou laissez Spotify vous surprendre », a soutenu la plateforme qui compte mettre le paquet sur l’Afrique francophone subsaharienne. Si l’Afrique de l’Ouest figure comme une zone prioritaire cible, les pays de l’Afrique Australe et de l’océan Indien sont aussi désormais dans le viseur de Spotify. 

Le service de streaming rejoint sur ces territoires plusieurs grands labels de l’industrie musicale comme Universal Music Group qui croient dans le potentiel économique des marchés africains. Spotify pèse aujourd’hui plus de 70 milliards de dollars en bourse. Elle a débuté réellement sa conquête de l’Afrique il y a un peu plus de deux ans en commençant par l’Afrique du Sud puis en se tournant vers les pays du Maghreb. Elle est concurrencée sur le continent par les géants du secteur comme Deezer mais aussi par des start-up qui ont choisi d’avoir un ancrage local comme Mdundo qui est déjà active dans une vingtaine de pays africains.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.