Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

DIGITAL | ArkeUp tisse sa toile



Le groupe ArkeUp, un acteur spécialisé dans le développement de projets digitaux, basé en France mais disposant d’une filiale sur l’île de La Réunion depuis 2019, a signé, lors du Forum national des investissements pour l’émergence de Madagascar, un mémorandum d’entente entre le ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, le ministère du Développement Numérique, de la Transformation Digitale, des Postes et des Télécommunications et le Groupement des Professionnels de la Relation Client et Call Center.

Selon les explications fournies à cette occasion, le groupe ArkeUp, s’est engagé dans le cadre du programme de mise en place d’un dispositif de formation aux métiers du développement informatique, de la relation client et de l’outsourcing (Business Process Outsourcing) dans la Grande Ile. 

Le groupe emploie aujourd’hui plus de 500 ingénieurs et experts répartis entre Paris et l’océan Indien, et revendique plus de 30 outils, langages et technologies maîtrisées et quelques 400 projets traités et réalisés. « Que ce soit dans la mise en place de plateformes de services (conception de site web, e-commerce et marketplace), le développement spécifique, la mise en place de solution ERP, l’infrastructure et le service cloud, le gaming et l’animation… nous saurons répondre à vos besoins », peut-on lire sur le site web du groupe.

ArkeUp qui se présente comme un opérateur global de plateforme se positionne aussi comme un accompagnateur des entreprises et des organisateurs lors de toutes les phases de leur projet : de la réflexion stratégique, en passant par la réalisation technique, jusqu’à la gestion du SAV. « Nous apportons des solutions innovantes telles que les agents conversationnels, le marketing automation et les assistants virtuels permettant d'obtenir des gains de productivité importants », ajoute-t-avant de souligner que l'intermédiation est devenue un canal de relation client et de commercialisation incontournable pour l'ensemble des secteurs d'activités.

Du côté des autorités malgaches, on indique que le mémorandum d’entente avec ArkeUp permettra de solutionner le problème de pénurie en compétences numériques et d’atteindre les objectifs en matière de développement de l’économie numérique par la « mise en place des mesures incitatives pour l’entreprenariat digital tout en offrant des opportunités d’investissement aux opérateurs économiques ». L’accord est aussi présenté comme étant une initiative visant à atteindre une capacité de formation de 3000 jeunes par an et 30 000 emplois en 3 ans dans le secteur numérique. « Il s’agit d’opérationnaliser un système qui assure une disponibilité de compétences numériques suffisantes sur le marché du travail », a-t-on aussi souligné.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.