Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ELECTRIFICATION RURALE | Appui renforcé des projets privés



Selon les partenaires techniques et financiers de Madagascar impliqués dans le domaine, les projets d’électrification rurale bénéficient aujourd’hui d’un meilleur accompagnement et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à lancer des initiatives notamment dans la construction et l’exploitation de mini-réseaux misant sur les énergies renouvelables.

Si dans l’ensemble du pays, le taux d’accès à l’électricité à Madagascar s’élève à environ 16%, la proportion de la population rurale ayant accès à l’électricité atteint seulement 6%. Et pourtant, l’accès à l’électricité dans les campagnes constitue un enjeu structurant pour le développement socio-économique du pays. Les bénéfices attendus d’une amélioration du taux d’accès à l’électricité sont diversifiés : accès à l’éducation, la santé, l’information, la sécurité et le développement du tissu entrepreneurial.

Madagascar dispose toutefois d’importantes opportunités d’affaires en électrification rurale. En effet, les mini-réseaux (surtout thermiques) sont les plus utilisés à Madagascar et plusieurs entreprises spécialisées s’y investissent déjà. Le secteur dispose également d’un cadre favorable permettant encore plus sa redynamisation.

C’est ainsi que nombre de projets s’orientent vers l’appui au développement des activités privées visant l’électrification rurale. Citons parmi ceux-ci le projet de SUNREF Madagascar, en association avec l’organisme allemand GIZ, afin d’introduire et mieux faire connaitre les mini-réseaux aux institutions financières partenaires. Dans ce cadre, des séances de formations sont dispensées aux banques partenaires afin de leur faire connaitre les aspects nécessaires au développement de ces projets (aspects techniques, juridiques et financiers – structure, risques -), ainsi que l’état des lieux de ce marché, le potentiel et le cadre applicable à Madagascar.

Selon le GIZ, l’appui des projets opérant au profit de l’électrification rurale passe aussi par le renforcement de la capacité de l’Agence de Développement de l’Électrification Rurale (ADER) ainsi que d’autres organismes de l’État, institutions de recherche, investisseurs privés. L’organisme qui soutient qu’il est nécessaire d’asseoir un écosystème structuré, bien formé et dynamique pour pouvoir de prospecter, planifier et mettre en œuvre efficacement des projets d’électrification rurale par les énergies renouvelables.

Notons, enfin, la planification de projets d’électrification rurale par l’introduction du logiciel GEOSIM et en particulier par la saisie des informations. Les exigences posées à l’élaboration des études de faisabilité pour les sites des petites centrales hydro-électriques ont été normalisées. Jusqu’à présent, huit études ont été élaborées sur la base de ces principes en collaboration avec des prestataires de services locaux.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.