Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

POLLUTION MARINE | Ateliers au Port Academy Center



Le Port Academy Center de Toamasina a hébergé les travaux intitulés « Ateliers nationaux sur Marpol (Marine Pollution) Annexe V et les installations de réception portuaires » du 14 au 16 novembre 2022. Les ateliers ont été organisés par l'Organisation Maritime Internationale (OMI) et l'Agence Portuaire, Maritime et Fluviale (APMF).

L'annexe V de la Convention Marpol concerne la prévention de la pollution par les ordures des navires. Elle est entrée en vigueur le 31 décembre 1988 et s'applique à tous les navires. Elle spécifie quels déchets peuvent être rejetés en mer et les classe en différentes catégories. Elle interdit de manière spécifique les rejets de matières plastiques. Elle définit par ailleurs la distance depuis la terre la plus proche à laquelle le rejet de chaque catégorie de déchet est autorisée. Elle oblige les navires à tenir un registre de ces ordures et des rejets effectués. Elle crée aussi des "zones spéciales" dans lesquelles, sur la base de la situation écologique, océanographique ou du caractère particulier du trafic, les règles de rejets sont plus strictes. 

Il a été rappelé au cours des ateliers que l’Annexe V de MARPOL interdit généralement le rejet de tous les déchets dans la mer, sauf disposition contraire des règles 4, 5 et 6 de l'Annexe, qui concernent les déchets alimentaires, les résidus de cargaison, les agents et additifs de nettoyage et les carcasses d'animaux. Les ordures comprennent tous les types de déchets alimentaires, domestiques et d'exploitation, tous les plastiques, les résidus de cargaison, les cendres d'incinérateur, l'huile de cuisson, les engins de pêche et les carcasses d'animaux générés pendant l'exploitation normale du navire et susceptibles d'être éliminés en continu ou périodiquement. Les déchets n'incluent pas le poisson frais et les parties de celui-ci générés à la suite d'activités de pêche entreprises pendant le voyage ou à la suite d'activités d'aquaculture.

A savoir, enfin, que l'Organisation maritime internationale est une institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies spécialisée dans les questions maritimes relatives à la navigation. Son siège se situe à Londres. Quant à l’APMF, c’est un établissement public à caractère industriel et commercial créé par le décret N° 2003-659 du 04 juin 2003, autonome sur le plan administratif, technique et financier, sous la tutelle budgétaire du Ministère chargé du budget, sous la tutelle comptable du Ministère chargé des Finances et sous la tutelle technique du Ministère chargé des Transports. Elle est l'autorité chargée de mettre en application la politique générale de l'Etat selon les stratégies arrêtées par le Ministère chargé des Transports concernant le sous-secteur portuaire, maritime et fluvial.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.