Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

NOMENCLATURE BUDGETAIRE | Réforme toujours en cours



Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) indique que les travaux se poursuivent dans le cadre de l’amélioration de l’efficacité de la gestion des finances publiques. Ainsi, a été ouvert par le secrétaire général de ce département, ce 17 octobre 2022, le début des travaux de la seconde partie de la réforme de la Nomenclature Budgétaire de l’Etat (NBE), qui est « la nomenclature économique ».

Durant deux semaines, jusqu’au 28 octobre, les techniciens du MEF, avec l’assistance technique du Fonds Monétaire International (FMI) plancheront sur la mise à jour de la nomenclature économique pour la mettre en cohérence avec les standards internationaux et bonnes pratiques en la matière. Rappel a été fait que la réforme de la NBE est une étape essentielle au renforcement du processus de préparation, d’exécution et de suivi du budget de l’Etat. 

Le MEF qui a aussi souligné qu’elle constitue également un atout majeur pour améliorer la transparence de la gestion publique, à travers son intégration dans les différents documents mis à la disposition des citoyens tout au long du cycle budgétaire. « On peut déjà constater des améliorations de la gestion des finances publiques suite à la mise en place de la nomenclature fonctionnelle », a-t-on ajouté.

Les responsables de cette réforme ont également fait savoir qu’avec la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, les appuis obtenus par Madagascar ont permis la validation d’une table de passage qui met en lien, pour l’exercice budgétaire 2022, chaque ligne budgétaire (SOA) avec la codification fonctionnelle correspondante. Cette table a été intégrée dans le Système Intégré Informatisé de la Gestion des Finances Publiques (SIIGFP), ce qui permet désormais d’effectuer des analyses des allocations budgétaires selon cette classification, tant en programmation qu’en exécution.

A noter, enfin, que le ministère en charge des Finances s’est engagé à consolider les travaux et à systématiser les analyses en vue de fournir des éléments probants pour les prises de décisions futures. Cette nouvelle classification sera ainsi introduite dans la Loi de Finances 2023. « Quelques défis restent à relever, notamment pour remédier à la globalisation de certains crédits budgétaires dans les lignes budgétaires, qui fausse leur destination finale et donc l’image globale du budget selon la classification », a-t-on aussi constaté.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.