Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

SECURISATION ALIMENTAIRE | Le Royaume Uni appuie le Sud



Londres a décidé d’apporter un soutien financier de près de 2,16 millions USD en faveur des populations du Sud de Madagascar via le Programme Alimentaire Mondiale (PAM). Selon les explications fournies, cette subvention permettra de fournir une assistance alimentaire à près de 100 000 personnes dans les localités du Grand Sud les plus affectées par l’insécurité alimentaire. 

Ainsi, une séance de partage d’information autour de cet appui a été organisée ce 04 octobre 2022 au siège du PAM Ambatoroaka, Antananarivo, en présence de l’Ambassadeur du Royaume Uni à Madagascar, David Ashley, du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE), Harifidy Ramilison, et de la Représentante du PAM à Madagascar, Pasqualina Di Sirio.

« L’adoption des nouvelles technologies agricoles et la vulgarisation des nouvelles variétés donnent espoir à la population du grand Sud, actuellement. Et nous pouvons dire que la résolution du problème du kere dans le sud avance, convenablement aux activités de développement pour atteindre l’autosuffisance alimentaire », a exprimé le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage lors de son allocution.

A savoir que récemment, le MINAE a aussi indiqué unir ses forces avec le PAM, les régions Vakinankaratra et Androy pour atteindre les objectifs de renforcement de la résilience de la population et l’autonomisation alimentaire dans le Sud. Les quatre parties qui ont signé un accord de projet pour la production de maïs sur 500 ha dans le Vakinankaratra pour approvisionner durablement la banque alimentaire dans la région Androy.

Ce projet permettra d’investir dans la production locale et de soutenir les producteurs locaux afin d’aider la population du Sud affectée par la sècheresse, a-t-on soutenu. Il symbolise le patriotisme malagasy pour la lutte contre le kere dans le sud. C’est aussi une stratégie pour accélérer la concrétisation et l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire, a-t-on aussi expliqué à cette occasion.

Il a aussi été souligné qu’il s’agit d’un projet innovant et gagnant-gagnant puisqu’il va exploiter les ressources et potentiels des deux régions. De ce fait, le PAM ne va plus importer les denrées nécessaires pour l’approvisionnement de la région du Sud en vivres.  En effet, la région Vakinakaratra va produire près de 1200 tonnes de maïs sur une large superficie sécurisée par la région que le PAM va acheter pour alimenter la banque alimentaire dans le Sud. L’organisation assurera également le transport des produits vers la région Androy, qui se chargera des infrastructures d’accueil. « Le MINAE appuie le projet en termes de matériel, de protection des cultures contre les nuisibles et prendra en charge les dépenses relatives à l’exploitation et au fonctionnement du projet », a-t-on aussi fait savoir.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.