Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

AUTOROUTE TANA – TOAMASINA | Contrat signé avec Samcrete



La nouvelle autoroute, qui permettra de parcourir en 2h30 les 260 kilomètres reliant Antananarivo à Toamasina, contre 8 à 10 heures pour les 370km de l’actuelle RN2, va être construite par la firme de BTP égyptienne Samcrete. Selon les autorités, le projet est un volet important du Plan Emergence Madagascar visant à la mise à niveau des infrastructures de liaison et au désenclavement des populations et des territoires de la Grande Île.

La signature de l’accord avec la société Samcrete s’est déroulée le jeudi 3 novembre 2022 au Palais d’Etat d’Iavoloha en présence du Président Andry Rajoelina et de nombreux invités.  « Le contrat de construction de l’autoroute reliant Antananarivo au poumon économique de Madagascar, Toamasina, prévoit que la première phase des travaux sera achevée dès 2023 », a aussi rapporté la Présidence de la République dans un communiqué.

On sait en outre que cette première autoroute de Madagascar comprendra notamment quatre intersections de voies avec un échangeur à Tananarive, un échangeur à l’intersection de la RN4, un échangeur à Brickaville, un échangeur à Toamasina, quatre bretelles reliant Ambatondrazaka et deux autres vers Brickaville.

« L’axe autoroutier Antananarivo-Toamasina est structurant alors que les travaux d’extension du Port de Toamasina multiplieront à terme le trafic portuaire par trois – soit 1 millions de conteneurs – et positionneront Madagascar comme un port majeur de l’Afrique de l’Est et un hub maritime de l’Océan Indien, au carrefour commercial entre l’Afrique, l’Asie et le Moyen Orient », a-t-on aussi fait savoir avant d’ajouter que l’impact direct de la nouvelle autoroute sera bénéfique à l'activité économique, notamment dans les secteurs industriel et touristique.

A l’occasion de la cérémonie officielle de signature du contrat de construction de l’autoroute reliant Antananarivo à Toamasina, le Président Andry Rajoelina a déclaré : « Cette autoroute est la preuve tangible de la détermination de l’État Malagasy à augmenter sa vitesse d’action pour rattraper notre retard de développement et emmener Madagascar dans la direction de l’émergence. Cette première autoroute sera un catalyseur de développement économique sans précédent, non seulement pour les régions qu’elle parcourra, à savoir la Région Alaotra Mangoro et Atsinanana, mais aussi pour le pays tout entier ».

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.