Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CAFE-HISTOIRE | Michèle Rakotoson au Musée de la photo



L’auteure Michèle Rakotoson a été l’invitée du rendez-vous du Café-histoire du Musée de la photographie de Madagascar ce samedi. Elle a parlé de son livre « Ambatomanga. Le silence et la douleur » et est aussi revenu sur son parcours. 

Il s'agit d'un récit sur la guerre franco-malgache de 1895. Résumé du livre : « 1894, la France s’apprête à envahir Madagascar. Félicien Le Guen, rempli de désirs d’aventures, quitte sa Bretagne pour rejoindre son contingent sur la Grande Île. Tavao, esclave, porteur à Ambatomanga, vit, pendant ce temps, dans la peur tenace d’une guerre imminente. La douleur taraude le peuple malgache, replié dans le silence des dieux.

Lorsque la reine Razafindrahety organise, enfin, une contre-offensive pour défendre ses terres, Tavao rejoint son maître au combat. Loin de sa femme, enceinte, il est confronté aux affres de la guerre. Félicien Le Guen subit, quant à lui, les stratégies des hauts fonctionnaires parisiens, ignorants des conséquences d’un assaut durant la saison des pluies. Sous une chaleur moite et brûlante, au fil de la traversée lancinante de forêts et de marécages infestés de moustiques, résonne le cri de ces jeunes soldats écrasés dans l’étau d’une colonisation naissante ».

Samedi, Michèle Rakotoson a échangé avec ses lecteurs. « Une opportunité de plonger dans l’ensemble de ses œuvres, en suivant le cours de sa vie et son évolution dans le domaine littéraire pour les personnes qui la connaissent déjà, ainsi que ceux qui souhaitent la découvrir. Et aussi pour répondre aux questions à propos de son dernier livre intitulé « Ambatomanga, le silence et la douleur ». 

Rappelons qu’une exposition « Une femme de lettres » a été organisée pour permettre aux jeunes de mieux connaitre cette auteure qui a marqué l’histoire de la littérature malgache. Quant à son roman « Ambatomanga, le silence et la douleur », il est inspiré de faits réels relatant la guerre de 1895. Sorti au mois de mai 2022, ce roman donne un focus sur les prémices d’une colonisation naissante. « Encore une fois, ce sujet mérite d’être relaté et commenté et comme il est toujours exquis de parler de littérature, ce livre sera en vente dans la boutique du Musée de la photographie de Madagascar à partir de la semaine prochaine », a commenté la journaliste culturelle Sitraka Rakotobe.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.