Drop Down Menus CSS Drop Down Menu Pure CSS Dropdown Menu
Type Here to Get Search Results !

BIODEV2030 | Place à la 2ème phase

la seconde phase du projet BIODEV2030 a été lancée le 4 juillet 2024 ... collaboration entre le MMEDD, le MPEB et WWF, bénéficiant du soutien de l’AFD.


Dans le contexte de la mise en place d’une exploitation responsable des ressources naturelles, une attention particulière est portée à l’exploitation durable des ressources halieutiques à Madagascar. C'est dans cette perspective que la seconde phase du projet BIODEV2030 a été lancée le 4 juillet 2024. Le projet est le résultat d’une collaboration entre le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD), le Ministère de la Pêche et de l’Elevage (MPEB) et WWF, bénéficiant du soutien de l’Agence Française de Développement (AFD). 

Cette seconde phase accorde une importance particulière à la filière crevettière, un pilier majeur de l’activité économique de Madagascar et un moyen essentiel de subsistance des communautés côtières. "L’importance de la diversité biologique a été soulignée par la ratification du Cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal, en 2022, lors de la 15ème Conférence des Parties (COP15) de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB). Ce cadre qui vise à stopper et inverser le déclin de la biodiversité d’ici 2030 et met en avant le développement économique dépendant des ressources naturelles", a-t-on rappelé lors de l'événement de lancement de la seconde phase du projet.

Du côté du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, explication a été donnée que cette nouvelle étape témoigne de l’engagement fort de Madagascar à contribuer à la mise en œuvre du Cadre de Kunming-Montréal. "La protection de la biodiversité marine est un enjeu crucial pour le pays, et ce projet permettra de concilier développement économique durable avec la préservation des ressources naturelles", a aussi souligné ce département ministériel dans un communiqué.

Rappelons que c'est pour enrayer la perte de biodiversité que le projet BIODEV2030 propose une démarche innovante d’intégration de la biodiversité (et de ses services rendus) dans les secteurs économiques de 15 pays pilotes en associant tous les acteurs de la société. Selon les promoteurs du projet, la prise en compte de la biodiversité est un prérequis au développement durable, et doit être systématique et intégrée tout au long des chaînes de production et de valeur, dans les secteurs identifiés comme les plus impactant.

La méthode BIODEV2030 permet de s’attaquer aux causes de déclin de la biodiversité, en encourageant toutes les parties prenantes à s’engager pour sa préservation, et en valorisant des initiatives volontaires s’appuyant sur des objectifs scientifiquement fondés et un dialogue multi-acteurs. Au cours de la première phase du projet, les pays pilotes, dont Madagascar, ont formalisé des engagements ayant pour but de réduire les pressions exercées sur la biodiversité dans un ou plusieurs secteurs économiques clés pour le développement économique du pays et la protection de la biodiversité, tels que l’agriculture, les mines, l’élevage, l’exploitation forestière et la pêche.