Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ECONOMIE AGRICOLE | La gestion des risques au menu



Les décideurs publics et leurs partenaires souhaitent doter la Grande Ile de capacités renforcées et d’une stratégie en matière de gestion de risques agricoles alors que les défis climatiques sont de plus en plus importants.

« Le secteur agricole à Madagascar est fortement exposé aux risques liés aux aléas climatiques et aux effets du changement climatique pouvant entrainer des dégâts et des pertes et menaçant les moyens de substances des exploitants agricoles », soutient le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE) qui ajoute qu’afin de pouvoir faire face à ces risques, il est nécessaire d’avoir une meilleure compréhension de la Gestion de Risques Agricoles (GRA) et d’élaborer une stratégie appropriée.

C’est dans ce cadre que le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, en collaboration avec la Plateforme pour la Gestion des Risques Agricoles (PARM), qui est un partenariat mondial sur la Gestion des GRA financé par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union européenne (UE), l’AICS ou encore le KFW, a organisé le 24 novembre 2022 un atelier de renforcement des capacités.

Cet atelier, organisé sous l’égide du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), avait pour objectif de présenter le processus PARM, de démontrer l’importance de la GRA, de susciter l’engagement des participants sur la GRA et l’importance de la mise en place d’une stratégie en la matière pour pouvoir faire face aux risques, réduire les conséquences négatives sur le secteur agricole et renforcer la résilience des exploitants agricoles. 

« Les participants ont contribué activement pendant l’atelier et ont soulevé des questions importantes notamment sur l’évaluation des risques et l’identification des outils de GRA efficaces à mettre en place, et entendent s’engager à transmettre le GRA pour pérenniser l’impact de la formation », a indiqué le MINAE dans un communiqué qui a suivi la tenue de l’atelier qui « sera suivi par un atelier de formation des formateurs l’ année prochaine, qui va analyser de façon plus approfondie les risques agricoles dont fait face Madagascar ».

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.