Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PROJET DE LFI 2023 | Présentation à Tsimbazaza



Le Ministre de l'Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a présenté ce mardi à l'Assemblée Nationale  Tsimbazaza le Projet de Loi de Finances Initiale au titre de l'année 2023.

Les principaux points exposés, relatifs au contenu de ce projet de loi, étaient le développement du secteur privé, l'incitation des investisseurs, notamment dans les secteurs du tourisme, de l'industrie et l'implantation de grandes infrastructures pour faire augmenter le PIB et les infrastructures sociales.

Selon les estimations données par le Ministère de l’Economie et des Finances, il est prévu l'augmentation du PIB de 4,9% pour l'année 2023, l'augmentation de 4 786,16 milliards d'Ariary pour les recettes internes contre 4 236,1 milliards d'Ariary pour les taxes douanières, l'augmentation des indemnités des chefs de Fokontany et la finalisation des travaux et infrastructures tels que l'autoroute, pipeline, titre vert, etc... « Il est important de souligner que des améliorations ont été apportées à la forme de ce projet de loi pour une meilleure transparence et une meilleure lecture et surtout pour faciliter le suivi et son utilisation », a-t-on aussi fait savoir avant de rappeler que ce projet de loi a été déposé à l'Assemblée Nationale le 28 octobre dernier.

Pour rappel, le projet de loi de Finances 2023 a été validé lors du conseil des ministres tenu au Palais d’Iavoloha le 26 octobre dernier. Dans son communiqué, la présidence a annoncé des incitations fiscales et douanières pour attirer davantage les investisseurs dans le pays. « Ces mesures pourraient être un allègement fiscal voire une suppression des taxes dans les domaines concernés, notamment en matière de création d’entreprises, de construction d’infrastructures hôtelières ou d’importation d’équipements nécessaires au développement du tourisme (bateau de croisière, catamaran, montgolfière, parc d’attraction…) », a-t-on aussi expliqués. 

La transformation de l’éthanol, pour obtenir de l’énergie, l’importation des équipements solaires ainsi que les exploitations agricoles bénéficieront également de ces mesures fiscales et douanières. La communication de la présidence qui a aussi souligné que ce budget a été élaboré suivant le cadre du Plan émergence Madagascar (PEM) ainsi que sur la base des résolutions sorties des ateliers organisés par le ministère de l’Economie et des Finances à travers le pays.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.